Category: Philanthropie

NEW YORK — Une équipe dynamique de membres du personnel du Fonds Égalité (représentant le subventionnement, le plaidoyer politique, la philanthropie et la communication) est arrivée à New York dans le cadre de la 68e Commission sur la condition de la femme (CSW68). Ce rassemblement annuel est un moment important pour évaluer et accélérer les progrès en matière d’égalité des genres dans le monde.

Il se tient au moment où le Fonds Égalité lance une nouvelle campagne mondiale, #MomentToMove, pour célébrer et mettre en valeur les victoires des mouvements féministes à travers le monde. Nous invitons le monde à mettre en lumière les victoires féministes dans tous les domaines ayant une incidence sur notre avenir, du climat aux conflits en passant par la violence basée sur le genre. Et nous souhaitons susciter des discussions susceptibles d’en engendrer beaucoup d’autres. 

La CSW68 coïncide également avec le début de la cinquième année d’existence du Fonds Égalité, ce qui nous offre l’occasion de partager nos progrès et d’inviter des leaders de tous les secteurs à nous rejoindre, étant donné que la collaboration en matière d’égalité des genres n’a jamais été aussi essentielle. 

Une crise collective exige une réponse collective. Nous nous préparions pour ce moment.

Cette année, le rassemblement de la CSW intervient à un moment marqué par l’urgence. S’il y a un mot pour décrire ce moment, c’est bien celui de polycrise. Climat. Conflit. Violence basée sur le genre. Une érosion de la démocratie et un recul de nos droits. 

Pour nous, c’est le dernier rappel en date que l’antidote à une crise collective est forcément la réponse collective. C’est l’ambition collective, fondée sur l’équité et la justice. 

Ce type d’espace (et ce type de potentiel) est au cœur de notre action au Fonds Égalité. Il s’agit de concevoir une plateforme où les gouvernements, les investisseur·euse·s, les donateur·rice·s, les leaders de mouvements, les bailleur·euse·s de fonds et les innovateur·rice·s trouvent des moyens de créer de nouvelles opportunités et de travailler ensemble. 

Le résultat ? Des militant·e·s, des organisations et des institutions qui s’unissent et agissent ensemble pour multiplier l’impact d’une manière qui aurait été impossible en agissant seul·e·s. En unissant différents leviers de changement dans un but commun, nous pouvons commencer à amorcer un changement : passer d’un monde en crise perpétuelle à un monde prêt à se transformer.

Cela signifie également que l’argent et l’expertise provenant de lieux et d’acteur·rice·s différent·e·s vont de pair. Ceci entraîne un financement plus important et de meilleure qualité pour les mouvements féministes et les femmes, les filles et les personnes transgenres dans le monde entier. Et les résultats existent : les leaders de mouvements apportent des changements dans leurs communautés sur des questions qui sont prioritaires à leurs yeux, qu’il s’agisse de prévenir la violence sexuelle et celle basée sur le genre, de promouvoir la santé et droits en matière de sexualité et de reproduction ou de faire avancer les solutions climatiques menées par les femmes, les filles et les personnes transgenres sur le terrain.

Le Fonds Égalité a déjà consacré 85 millions de dollars canadiens à l’octroi de subventions, dont 56 millions ont déjà été déboursés. En ce moment même, ces ressources sont versées à plus de 800 organisations féministes et de défense des droits des femmes dans 90 pays. 

Avec une vision et des valeurs claires, il peut y avoir une intersection entre le financement et le féminisme, ce qui accélérera le changement.

Le thème de la CSW de cette année, financement et féminisme, est un exemple opportun de la réponse collective dont nous avons besoin. Il faudra que des partenaires même improbables s’unissent dans l’intérêt commun d’un monde plus juste et plus durable.

Comment cela se traduit-il concrètement ? Le Fonds Égalité a pu allouer 29 millions de dollars canadiens à son programme mondial de subventions à partir de son portefeuille d’investissements à 100 % axé sur l’égalité des genres. 

Les investissements de notre portefeuille permettent aujourd’hui de stimuler et de renforcer des opportunités clés, telles que le fonds inaugural Women’s and Children Health Technology Fund, qui a dépassé son niveau cible de 90 millions de dollars américains en janvier. Et les premières victoires peuvent en inspirer beaucoup d’autres à venir. Nous avons eu l’honneur de figurer dans la Communauté de pratique de l’investissement dans une optique de genre du CAFIID sous la forme d’une étude de cas sur les approches innovantes d’investissement dans une optique de genre (IOG) à l’échelle mondiale, qui stimulent l’action pour accélérer la croissance dans ce domaine.

Autre exemple : notre Conseil consultatif sur les investissements, une collaboration vivante entre investisseur·euse·s, activistes féministes, économistes et défenseur·e·s des droits des femmes qui permettent de s’assurer que les perspectives féministes sont intégrées dans toutes nos activités d’investissement. 

Nous nous inscrivons dans la durée. Le travail des mouvements prend du temps et nécessite un soutien durable.

Même si nous célébrons les victoires des mouvements féministes, nous savons que la nature même du travail féministe signifie qu’il y aura toujours des réactions négatives. Le progrès n’est jamais linéaire et le travail de tout mouvement prend du temps.

Nous apprenons comment conserver nos acquis et en conquérir de nouveaux dans un environnement de plus en plus polarisé. Et nous sommes en train de connaître des victoires, comme la levée de l’interdiction de la contraception d’urgence au Honduras, la décriminalisation du droit à l’avortement au Mexique, et l’invalidation des discours de haine envers les personnes LGBTQI+ en Bosnie-Herzégovine

Notre subventionnement repose délibérément sur l’intersectionnalité. Au lieu de financer en silos, nous cherchons à alimenter un écosystème d’acteur·rice·s féministes du changement, à l’échelle locale et mondiale, intervenant à tous les niveaux. 

En attirant des capitaux de partenaires improbables à des endroits improbables, nous injectons plus de capitaux dans tout l’écosystème féministe du changement. Grâce à la collaboration, nous pouvons soutenir les leaders à tous les niveaux, le long d’un continuum de capital.

Voilà notre grand pari. Si les leaders féministes (nouveaux·elles ou établi·e·s, déclaré·e·s ou non) qui travaillent depuis le terrain jusqu’à l’échelle mondiale disposent des ressources nécessaires pour travailler au mieux de leurs capacités, nous pourrons amorcer un changement. D’un monde de crise perpétuelle à un monde qui crée les conditions de la transformation.

Les leaders de mouvements méritent un soutien flexible, fiable et durable. Ils et elles ont besoin de nous pour durer. Nous sommes partant·e·s et nous nous engageons à maintenir le cap.

Accélérer les progrès 

La semaine prochaine à New York, nous organiserons des discussions entre de nombreux·euses leaders pour explorer toutes ces questions, y compris la mise en place d’une réponse féministe en cas de crise, en particulier les crises qui sont souvent sous-financées et négligées. Nous reviendrons sur ce blog avec quelques-uns des enseignements et des idées qui en seront ressortis.

Chaque année, la CSW offre une occasion précieuse d’entrer en contact avec des leaders de mouvements œuvrant à la promotion de l’égalité des genres dans le monde entier. C’est aussi un rappel puissant : après une année de crises croissantes, les enjeux de notre action augmentent chaque jour. Grâce à la collaboration et à l’innovation, nous pouvons laisser derrière nous une époque où les menaces ne cessent de s’intensifier afin d’accélérer notre progression vers un avenir d’égalité, de justice et de joie.

Bougez avec nous

Soutenez le travail du Fonds Égalité dans le monde entier

Stimulez le pouvoir des femmes, des filles et des personnes transgenres partout.
Faites un don maintenant