Conception et constitution

Par sa structure et sa vision mêmes, le Fonds Égalité représente un défi au statu quo. En tant que membres de l’équipe du Fonds, nous puisons notre inspiration dans l’ambition radicale des mouvements féministes en vue de l’atteinte d’un objectif audacieux : concevoir et constituer l’un des plus grands fonds autofinancés pour l’égalité des genres au monde. La création de quelque chose d’aussi nouveau, de cette ampleur, exige de la patience et de la persévérance. Ensemble, nous sommes à la hauteur de la tâche. 

Une vision audacieuse de l’apprentissage et de la croissance 

L’étape de conception et constitution est la première grande étape de la croissance organisationnelle du Fonds Égalité. Elle s’étend sur les cinq premières années du Fonds Égalité (2019-2024) et comprend un certain nombre de phases et processus fondamentaux — de la mise en place des principales structures de gouvernance à l’élaboration des programmes, en passant par le lancement de la marque et la détermination de plans de responsabilité et de jalons clés. Cette étape cruciale se caractérise par l’apprentissage, l’adaptation, l’expérimentation et le changement. 

Dans ce premier chapitre de sa croissance, le Fonds Égalité et deux de ses partenaires, la Toronto Foundation et lEUMC, ont signé une entente avec le gouvernement du Canada pour assurer la gestion efficace de sa contribution de 300 millions de dollars. En vertu de cette entente, la Toronto Foundation agit en tant que partenaire fiduciaire du Fonds Égalité, tandis qu’EUMC fournit un soutien au renforcement des capacités de l’organisme pour son programme d’octroi de subventions. Le Fonds Égalité assumera seul la responsabilité de toutes ces fonctions à la fin de l’étape de conception et constitution. 

Enraciné dans la responsabilité envers les mouvements féministes 

Une phase essentielle de l’étape de conception et constitution a été l’organisation de consultations mondiales dans le but d’élaborer et d’affiner davantage les stratégies, les structures et les processus du Fonds Égalité. 

Ces consultations, une initiative conjointe du Fonds Égalité et de l’Association pour les droits de la femme dans le développement (AWID), ont constitué une phase cruciale vers la responsabilité envers les organismes féministes et de défense des droits des femmes dans le monde entier. D’octobre 2018 à mars 2020, elles ont exploré des thèmes comme :

L’octroi de subventions

L’octroi de subventions : des protocoles pour transférer le pouvoir et assurer la responsabilité envers les mouvements féministes; les lacunes à combler de manière urgente dans l’écosystème de financement féministe; des façons d’assurer la cohérence avec d’autres programmes d’octroi de subventions; des approches pour structurer des processus transparents et responsables concernant les décisions relatives au financement.

La gouvernance féministe

La gouvernance féministe : les possibilités pour le Fonds Égalité d’innover en transformant les principes féministes en véritables structures de gouvernance qui proposent des mécanismes de responsabilité envers les mouvements féministes.

Des stratégies de philanthropie

Des stratégies de philanthropie : des moyens de tirer parti des principes philanthropiques féministes afin de cultiver un réseau de personnes et d’institutions engagées dans le changement des systèmes, le transfert du pouvoir et la constitution d’une communauté de donatrices et donateurs féministes.

L’investissement

L’investissement : des modalités pour structurer au mieux la participation constructive des économistes, activistes et analystes féministes à la surveillance et à la définition des priorités de la fonction d’investissement, élaborer des orientations féministes pour les activités d’investissement et acquérir de bonnes pratiques.

Des consultations en personne ont été réalisées à Panama, au Panama, et à Accra, au Ghana (les deux en décembre 2019), ainsi qu’à Colombo, au Sri Lanka (en février 2020); des consultations et des webinaires supplémentaires ont été organisés en ligne tout au long de l’hiver 2020. 

Dans le cadre de ce processus, l’AWID a recueilli les contributions de plus de 1 000 activistes et organisatrices de plus de 65 pays et a déclaré qu’« à notre connaissance, il s’agit des consultations les plus exhaustives et vastes auprès des mouvements féministes jamais entreprises aux premières étapes d’un programme de financement visant à appuyer les droits des femmes et l’égalité des genres. » 

En mai 2020, l’AWID a compilé un rapport pour documenter le vaste éventail de thèmes qui ont émergé des consultations. Cliquez ici pour lire les résultats dans leur intégralité. L’équipe du Fonds Égalité se penche actuellement sur les recommandations du rapport et fera part de ses réflexions à la fin de l’année 2020.

Pin It on Pinterest

Share This