Série d’articles de blog pour VLF 2.0: Fonds des femmes ukrainiennes

Série d’articles de blog pour VLF 2.0

Troisième partie – Fonds des femmes ukrainiennes

Cet article de blog offre aux lecteurs la possibilité de découvrir le travail des fonds de femmes en action. Partout dans le monde, et en tant que responsables de la mise en œuvre du programme canadien Voix et leadership des femmes, les fonds de femmes affichent une orientation stratégique féministe lorsqu’il s’agit de mettre à disposition des ressources pour les organisations de défense des droits des femmes et les organisations LBTQI+. Cet article présente ce travail de près. 

Dans la première partie, nous avons exploré le travail innovant du Women Fund Tanzania Trust. Dans la deuxième partie, nous avons changé de perspective pour écouter le témoignage de l’organisation de défense des droits des personnes queers, Intersect, nous parler de ce en quoi consiste le fait de bénéficier de subventions de la part d’un fonds de femmes.

Dans notre troisième et dernier épisode, nous nous rendons sur la ligne de front de la crise en Ukraine. Natalia Karbowska, directrice du développement stratégique à l’Ukrainian Women’s Fund (UWF), nous fait part du travail essentiel de l’organisation en période de conflit et nous aide à comprendre comment l’UWF soutient sa communauté au-delà de l’aide humanitaire traditionnelle.

Au début de l’invasion totale de l’Ukraine par la Russie en février 2022, le Fonds des femmes ukrainiennes était particulièrement bien placé pour intervenir en premier dans la crise. Compte tenu de ses liens solides avec les communautés locales, l’UWF a été en mesure d’apporter une aide humanitaire essentielle en l’espace de quelques jours. Grâce à son réseau, l’UWF a établi des liens avec des organisations de défense des droits des femmes et des groupes féministes dans tout le pays afin d’apporter un soutien ciblé aux communautés locales, qui en ont grandement besoin. Grâce à leurs actions rapides, les communautés prises au milieu d’un conflit ont eu accès à des ressources qui auraient autrement été retardées. Natalia l’explique dans la vidéo : 

Natalia a expliqué que les fonds de femmes comme le Fonds des femmes ukrainiennes, entretiennent des liens solides avec leurs communautés. Ils sont en mesure d’aider les organisations non seulement à survivre dans le cadre d’un conflit, mais aussi à se remettre sur pied et à prospérer une fois le conflit terminé. Les subventions de l’UWF se concentrent sur l’aide humanitaire immédiate et comprennent des fonds consacrés à la défense des droits, créant ainsi des occasions de penser à l’avenir. Natalia explique : 

Natalia souligne le besoin d’écouter et d’autonomiser les femmes, surtout en période de conflit. Elle souligne que la confiance et la flexibilité sont nécessaires dans un contexte où les situations changent radicalement en très peu de jours, voire d’heures. De plus, il faut faire confiance aux fonds de femmes comme l’UWF et aux organisations locales de défense des droits des femmes quant à leur capacité à aborder les questions qui se posent au sein de leurs communautés. Après tout, ces organisations vivent et travaillent avec les communautés qui ont besoin de soutien. En outre, les fonds de femmes et les organisations de défense des droits des femmes sont très présents dans les communautés locales, ce qui les rend bien placés pour intervenir en cas de conflit. Ils sont en première ligne et seront là pour reconstruire lorsque le conflit aura pris fin. Natalia nous fait part de ses réflexions : 

L’UWF a récemment soutenu la rédaction de la Charte des principes féministes, qui illustre l’engagement de l’organisation en faveur d’une stratégie à long terme. Réalisée en collaboration avec des groupes féministes, la Charte expose les principes et les valeurs d’unification du mouvement féministe en Ukraine, surtout en période de conflit. La Charte a constitué la première étape du développement du Mouvement des femmes/féministe d’Ukraine, une feuille de route destinée à guider les acteur·rice·s féministes qui s’attaquent aux défis de la guerre et à son impact sur les femmes et les jeunes filles. Le Fonds des femmes ukrainiennes démontre que la survie n’est pas son seul objectif en période de conflit : il s’engage également à bâtir un avenir meilleur pour le mouvement et son pays. 

Le Fonds des femmes ukrainiennes partage des enseignements précieux sur le financement féministe en période de crise. Leur présence au sein des communautés locales leur permet de réagir sur-le-champ et de mobiliser des ressources dans les plus brefs délais. La priorité accordée par les fonds de femmes à l’extension du financement au-delà de l’aide humanitaire est unique dans le paysage des interventions en cas de crise. Ils financent efficacement le lien entre l’aide humanitaire, le développement et la paix. Le financement des activités de plaidoyer permet aux organisations de défense des droits des femmes d’élaborer des stratégies à long terme plutôt que de se concentrer uniquement sur la survie. 

Regard sur l’avenir : les fonds de femmes constituent un puissant modèle de changement

De la Tanzanie à Antigua-et-Barbuda, en passant par l’Ukraine et partout dans le monde, les fonds de femmes font preuve d’une capacité unique à apporter un soutien transformateur aux organisations de défense des droits des femmes à un moment où leur travail n’a jamais été aussi urgent.

Comme nous l’avons évoqué dans cette série d’articles, les liens solides qu’entretiennent les fonds de femmes au niveau local, auxquels vient se joindre une approche intersectionnelle puissante, leur permettent d’atteindre de manière optimale les personnes les plus marginalisées. Et comme les fonds de femmes entretiennent des relations de longue date avec les organisations féministes au niveau local et régional, ils rendent directement compte aux mouvements féministes. 

Il est important de noter que les fonds de femmes nous indiquent également qu’il est possible de traduire les valeurs féministes en pratiques de financement concrètes. Avec une approche féministe du risque, par exemple, ils sont plus susceptibles d’investir dans des organisations naissantes et émergentes qui accomplissent certaines des tâches les plus novatrices. 

Si l’on additionne tous ces éléments, le tableau est clair : Les fonds de femmes nous révèlent la possibilité d’une meilleure voie. Leur travail constitue un modèle puissant pour d’autres dans le monde entier. En cette période de crise et de défis mondiaux, nous devrions tous partager cette bonne nouvelle. 

Avez-vous une histoire à raconter sur les fonds de femmes ? Nous serions ravi·e·s de l’entendre ! Partagez votre histoire et votre avis sur nos réseaux sociaux ci-dessous ou contactez-nous à l’adresse [email protected].

Continue Reading

Bougez avec nous

Soutenez le travail du Fonds Égalité dans le monde entier

Stimulez le pouvoir des femmes, des filles et des personnes transgenres partout.
Faites un don maintenant